mercredi 4 janvier 2017

Le sac à chaussette orpheline

Alors voilà, j'ai eu une surjeteuse pour mon anniversaire et noël. Une pfaff de lild. Trop contente la fille. Youpi je vais pouvoir faire encore plus de trucs en couture, à moi le monde des vêtements avec finitions tip top. 

Oui mais au départ c'est qu'elle est un peu impressionnante la bête. Heureusement que ma belle-mère, qui me l'a offerte m'a montré la base de son fonctionnement, sinon ...

Les vacances de noël arrivant j'ai eu un peu de temps pour me lancer dans un projet tout bête pour commencer à coudre à la surjeteuse : une petite pochette en coton.



J'ai passé 2 heures (non non ce n'est pas une façon de parler, 2 heures pour de vrai) rien que pour régler la tension de cette satanée machine pour finalement comprendre q'un seul petit bout de fil était un tout petit peu mal placé pour que tout déraille. Le problème trouvé, je n'ai plus eu de soucis pour le réglage et finalement j'ai appris beaucoup de chose en me creusant les méninges et en recherches sur internet. Merci les groupes d'entraide.




Je me suis amusée à faire une pochette pour chaussette orpheline. Et oui, on a tous le problème des chaussettes qui disparaissent mystérieusement à la suite d'une machine. Maintenant ces pauvres chaussettes orphelines ont une endroit pour attendre leur moitié !


Mon fameux point de couture/surjet fait à la surjeteuse qui m'a donné tant de mal.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire